Sexualité et vie affective

 Animé par Pauline Carlier, sexologue et psychomotricienne.

Descriptif

Que faire face à la masturbation de ma fille de 3 ans ? J’explique quoi et à quel âge ? 9 ans, début de puberté et il me parle de snapchat, comment le protéger ? Non ! Mon enfant de 12 ans n’a jamais vu de pornographie !! … ??

Face à la réalité d’une sexualité présente chez l’enfant à tous les âges, les parents sont parfois démunis et préfèrent remettre à plus tard la fameuse « discussion » pour l’adolescence.

Mais l’adolescence n’est pas le meilleur moment. C’est tout au long de l’enfance que l’on pose les bases du respect de son corps, du corps de l’autre et que l’on intègre la sexualité comme bonne/mauvaise, comme tabou ou vecteur de relation.

L’enjeu du numérique et de l’hyperconnexion à internet complexifient les relations et brouillent la limite entre le privé/public, l’importance de l’image de soi, de son corps, de sa vie amoureuse.

Pauline Carlier propose deux séances indissociables :

– le développement psycho-sexuel de l’enfant et du pré-adolescent et la façon de l’accompagner. Travail sur les moyens de nouer un dialogue sur la vie sexuelle et affective avec l’enfant et quel sont les outils disponibles.
– reprise des situations qui ont été vécues entre les deux séances afin que chacun s’enrichisse des expériences des autres. Approfondissement des sujets importants pour les familles présentes.

Fréquence

Cycle 1 : les samedis 10 novembre 2018 et 12 janvier2019 de 19h30 à 21h45.

Cycle 2 : les samedis 9 février et 9 mars 2019 de 19h30 à 21h45.

Cycle 3 : les samedis 18 mai et 22 juin 2019 de 19h30 à 21h45.

Intervenante

Pauline Carlier, sexologue et psychomotricienne.

Lieu

Maison de la Parentalité et de la Naissance – 8 rue Bât Yam – Villeurbanne.

Inscription

Réservation et renseignements auprès de Pauline par téléphone au 06.51.36.73.04.

Tarif

55€ les 2 séances pour un parent ou un couple

Adhésion

L’adhésion à l’association LCDP est demandée pour participer aux ateliers.

Plus d’infos

Site de Pauline Carlier.

Share Button